Jésusenchemin

La langue des Judéens à l’époque de Jésus

On pense instinctivement que les Israélites parlaient l’hébreu. Si cela était vrai au début, la situation était bien différente à l’époque de Jésus. Avant l’exil La langue du peuple était l’hébreu, mais les chefs comprenaient aussi l’araméen, qui était la « langue internationale » du Proche-Orient à cette époque. Un passage biblique illustre d’ailleurs cela : Éliakim, fils de Hilkija, Schebna et Joach, dirent à Rabschaké: Parle à tes serviteurs en araméen, car nous le comprenons; et ne nous parle pas en langue judaïque, aux oreilles du peuple qui est sur la muraille. 2 Rois 18 : 26 Rabschaké est un général ennemi qui assiège Jérusalem. Les « diplomates » d’Ezéchias, le roi de Juda, proposent alors de négocier avec lui en araméen pour éviter que le peuple, qui ne parle que l’hébreu, comprenne. A l’époque de Jésus…