La langue des Judéens à l’époque de Jésus

On pense instinctivement que les Israélites parlaient l’hébreu. Si cela était vrai au début, la situation était bien différente à l’époque de Jésus. Avant l’exil La langue du peuple était l’hébreu, mais les chefs comprenaient aussi l’araméen, qui était la « langue internationale » du Proche-Orient à cette époque. Un passage biblique illustre d’ailleurs cela : Éliakim, fils de Hilkija, Schebna et Joach, dirent à Rabschaké: Parle à tes serviteurs en araméen, car nous le comprenons; et ne nous parle pas en langue judaïque, aux oreilles du peuple qui est sur la muraille. 2 Rois 18 : 26 Rabschaké est un général ennemi qui assiège Jérusalem. Les « diplomates » d’Ezéchias, le roi de Juda, proposent alors de négocier avec lui en araméen pour éviter que le peuple, qui ne parle que l’hébreu, comprenne. A l’époque de Jésus…

Israël durant la période grecque

La conquête d’Alexandre et la domination grecque Après la conquête rapide de la région, Alexandre le Grand confie la direction de la Koilè-Syrie à son général Parménion.  Certaines sources évoquent une visite d’Alexandre à Jérusalem mais la question est débattue. Ce qui est sur c’est qu’Alexandre est vu très positivement dans la littérature rabbinique. Après…